Vacqueyras, un vin de trois couleurs

Vignoble de Vacqueyras © T.Joly
Petite appellation située au Sud de la Vallée du Rhône, Vacqueyras a été élevée au rang d’AOC en 1990. Un chemin de randonnée, une promenade guidée et divers ateliers vous permettent de découvrir d'excellents vins, de beaux paysages et de charmants villages.

[ Pratique ]

Y aller
- Route
680 km par l’autoroute A6 jusqu’à la sortie n°22 à Orange Sud, puis par les D 907, D 950, la route des Hautes Ribes, la route du Cabridon et la route des Roques jusqu’à Vacqueyras.
- Train
TGV Paris Gare de Lyon – Avignon (2h40) + taxi ou voiture de location jusqu’à Vacqueyras (33 km)
TGV Paris Gare de Lyon – Orange (3h15) + taxi ou voiture de location jusqu’à Vacqueyras (20km)
Hébergement
- Hôtels
Hôtel Montmirail
Domaine de la Ponche
- Chambres d’hôtes
Domaine du Vieux Clocher
Domaine l’Ousteau des Lecques
Maison d’hôtes de Bernard Manganelli
Au Coin des Figuiers
Le Mas de la Fontaine
La Ferme des Sablons
- Gîtes
Les Mazets du Mas des Cyprès
Clos de Caveau
Restaurants
L’Eloge
Café du Cours
Hôtel Montmirail
Se déplacer
Il est préférable d’avoir une voiture
Promenade en calèche
300 € pour deux heures et jusqu’à 7 personnes.
Richard Sommer : 0609883814
Vignerons de Caractère
Tel : 0490658454
www.vigneronsdecaractere.com
Informations
- CDT du Vaucluse
Tel : 0490804700
www.provenceguide.com
- Office de Tourisme de Vacqueyras
Tel : 0490123902
- Maison des Vignerons
Tel : 0490658837
www.vacqueyras.tm.fr
Parmi tous les vignobles des Côtes du Rhône, un seul bénéfice d’une AOC pour les vins rouges, blancs et rosés, il s’agit de Vacqueyras. Situé près d’Avignon et d’Orange, il s’étend sur 1 400 ha et porte le nom d’un paisible village de 1 000 habitants. Il est difficile d’imaginer qu’au 12e siècle il était fort connu. C’est en effet là que naquit l’un des plus célèbres troubadours provençaux du Moyen-Age, Raimbaut de Vacqueyras.


Eglise de Vacqueyras © T.Joly
 Caractère méditerranéen
À l’époque, ce n’était toutefois qu’un petit bourg fortifié blotti sur la colline constituant aujourd’hui son cœur historique. Quelques vestiges des remparts sont encore visibles dont une tour de garde du 12e siècle transformée en un campanile de style provençal. À côté une ancienne porte ouvre sur un dédale de ruelles tortueuses et d’escaliers qui mènent au sommet où se trouvent deux monuments : un petit château du 16e siècle remanié au 18e et une église romane avec une façade baroque. Ils ont été bâtis à l’époque où le village faisait partie du Comtat Venaissin, un territoire qui a appartenu aux Papes jusqu’à la Révolution. Grands amateurs de vins, ils ont sans doute contribué au développement du vignoble, mais son origine remonte probablement aux Romains. Au 19e siècle, une fois rattachée à la France, Vacqueyras s’est agrandi au delà de ses murs. Le quartier alors créé possède un indéniable caractère méditerranéen avec ses fontaines et sa rue principale bordée de platanes, le Cours Stassart.


Vignoble de Vacqueyras © T.Joly
 Promenade à travers les vignes
Voir tous les monuments et bâtiments anciens du village ne demande guère plus d’une heure, mais il y a aussi deux agréables randonnées à faire autour. La plus courte suit un sentier botanique qui permet d’identifier les principales plantes de Provence. La seconde est longue de 8 km et demande trois heures de marche. Intitulé Parcours du Vignoble cet itinéraire balisé a été créé par les vignerons. Il traverse des bois, longe des rangées de cyprès protégeant les champs du mistral, un vent soufflant du Nord, et serpente parmi les vignes de l’appellation. Il passe sur le plateau de la Guarrigue où se trouvent les vignes considérées comme les meilleures. Plantées sur un sol argilo caillouteux riche en galets roulés, les ceps bénéficient d’un ensoleillement généreux mais le mistral apporte aussi de la fraîcheur et ces conditions permettent d’obtenir des vins rouges puissants mais également fins, équilibrés et harmonieux. Ne comportant aucune difficulté, cette randonnée convient à tous, enfant compris.


Vignoble de Vacqueyras © T.Joly
 Dix cépages
Cependant, sur demande il est possible de faire la plupart du chemin en calèche. Tout le long du parcours, 16 panneaux bilingues donnent des informations sur les hameaux rencontrés, sur le paysage, sur certaines curiosités, comme cette borne papale du 14e siècle qui s’élève près d’une fontaine, et bien entendu sur la culture de la vigne. Ils expliquent le climat, la composition des sols, la notion de terroir, les méthodes de culture et les cépages plantés. Il s’agit du grenache noir, qui compte pour 50% dans la composition des vins rouges et rosés, du syrah, normalement l’autre cépage dominant, du mourvèdre et du cinsault, ainsi que du grenache blanc, du bourboulenc, du viognier, de la clairette, de la roussane et de la marsanne pour les blancs.
De mai à la fin septembre, la cave coopérative « Les Vignerons de Caractères » propose en outre chaque vendredi en fin d’après-midi une ballade guidée de 2 h 30 à travers les vignes situées à l’est du village.



Safres © T.Joly
 Belles formations rocheuses
Une zone au relief plus accidenté où les vignes sont souvent plantées en terrasses et dominées par les Dentelles de Montmirail. Ces sommets sont ainsi nommés parce qu’ils sont formés de strates de calcaires qui ont été pliés, poussés dans des positions presque verticales, puis par la suite érodés créant des pics et des crêtes aiguisés. Entrecoupée d’un casse-croûte composé de spécialités locales et arrosé de crus de Vacqueyras, cette promenade passe par une crête offrant une superbe vue sur le vignoble de l’appellation qui s’étend jusqu’à Sarrians, à 7 km de là. Plus grand que Vacqueyras, ce village a plus ou moins la même histoire et le même schéma urbain étant lui aussi construit sur et autour d’une colline où s’élèvent une belle église, un ancien château et des vestiges de rempart. Entre les deux communes, çà et là se rencontrent de curieuses formations rocheuses sculptées par l’érosion et dans lesquelles les hommes ont parfois creusé des caves ou des habitations. Elles sont localement connues sous le nom de safres.


Cécile Dusserre © T.Joly
 Nombreux domaines viticoles
Mais, bien sûr, la région procure aussi l’occasion de s’arrêter chez les vignerons pour découvrir et déguster leurs vins. Voici quelques propriétés viticoles méritant une visite, pour n’en citer que quelques-unes. Le Domaine de Montvac, dirigé par des femmes depuis cinq générations où Cécile Dusserre crée des vins rouges élégants et légèrement épicés. Le Domaine Le Clos de Caveau dont les vignes sont entourés de forêts qui produits des vins bios finement ciselés. Le Domaine de la Guarrigue, qui produit des rouges puissants et complexes ainsi que l’un des meilleurs rosés de France. Le Domaine de la Monardière où l’on trouve d’excellents vins rouges et des vins blancs au bouquet incroyable. Le Domaine Montirius entièrement conduit en biodynamie. Le Domaine Roucas Toumba, qui appartient à un jeune vigneron faisant un excellent vin rouge. Il ne faut pas oublier la cave coopérative qui s’est dotée d’une très belle winery au design moderne et propose diverses activités oenotouristiques. La promenade de fin d’après-midi que nous avons déjà évoqué et trois ateliers.


Winery des Vignerons de Caractère © T.Joly
 Dégustation commentée des vins
Organisé tous les jours dès lors qu’il y a douze inscrits, celui intitulé « De la Vigne au Verre » mène les visiteurs au cœur des caves de production où ils apprennent les caractéristiques des cépages cultivés et tout le processus de vinification et d’élevage des vins. Puis la visite se termine par une dégustation commentée des vins de la coopérative. Le mardi, les amateurs de vins peuvent suivre l’atelier « Découverte du Terroir et de la Dégustation » qui se déroule en deux temps. Pour commencer un vigneron les conduit dans les vignes pour découvrir les cépages cultivés et leur expliquer la notion de terroir ainsi que les différents facteurs qui influencent le style d’un vin. Puis, de retour à la winery, ils apprennent à déguster, à commenter un vin, comment le servir et à identifier leurs préférences. Un atelier qui peut se faire en famille car il existe un programme spécifique pour les enfants qui dégustent des herbes de Provence et du jus de raisin.


Restaurant L'Eloge © T.Joly
 Cuisine raffinée et innovante
Il peut aussi être organisé n’importe quel jour de la semaine et en anglais si au moins cinq personnes s’inscrivent. Même chose pour le dernier, « Alliances insolites Mets Vins » qui est normalement programmé le jeudi. Les participants dégustent six vins et six plats et dans le même temps apprennent à servir les vins, à les marier avec la nourriture. Ils reçoivent aussi des conseils pour créer leur propre cave. Il se déroule à l’Eloge, le restaurant récemment ouvert par les Vignerons de Caractère dans la winery. Dans un décor moderne très original où chaque table est entourée d’un voile blanc, le chef Eric Ballan propose une cuisine raffinée et originale à base de produits frais de la région. Une étape gastronomique à ne pas manquer d’autant que menus et vins sont proposés à des prix raisonnables.

01 Juillet 2014
Thierry Joly 



[ Sélection de vins ]

Domaine Le Clos de Caveau
- Rouge
Carmin Brillant 2011
Fruit Sauvage 2012
Domaine de Montvac
- Rouge
Variation 2011
Vencilia 2010
Domaine La Monardière
- Rosé
Rosé 2013
- Rouge
Les 2 Monardes 2010
Domaine La Guarrigue
- Rosé
Vacqueyras 2013
- Rouge
La Cantarelle 2010
Maison Arnoux & Fils
- Rouge
Château Lestour Clocher 2011
- Rosé
Vieux Clocher 2013
Maison Gabriel Meffre
- Rouge
Laurus 2010
Domaine des Semelles de Vent & Montagne Vieille
- Rouge
Vacqueyras 2011
Domaine Le Sang des Cailloux
- Rouge
Doucinello 2011
Montirius
- Blanc
Minéral 2010
Vignoble Alain Ignace
- Rouge
Sous la Robe 2012
- Blanc
O Pré de Juliette 2013
Domaine Roucas Toumbas
- Rouge
Les Restanques de Cabassole 2010