Marciac, un festival de jazz unique

Marciac © T.Joly
Chaque année en août, le village de Marciac organise l’un des meilleurs festivals de jazz au monde. Niché dans la verte campagne du Gers, dans le sud ouest de la France, c’est un lieu tranquille et chaleureux où vous pouvez aussi savourer foie gras ou confit de canard et déguster d’excellents vins des appellations Saint-Mont et Madiran.

[ Pratique ]

Y aller
- Route
765 km depuis Paris par les autoroutes A10, A71 et A20 jusqu’à Montauban puis par la D928, la N124 et la D943 jusqu’à Marciac.
- Train
TGV de Paris Montparnasse à Agen, puis autocar TER jusqu’à Auch. Le trajet dure entre 6 h et 6 h 20 mn. De Auch taxi ou voiture de location jusqu’à Marciac.
TGV de Paris Montparnasse à Tarbes. Durée du trajet : environ 6 h.
Train de nuit de Paris Austerlitz à Tarbes. Durée du trajet : 9 h.
De Tarbes taxi ou voiture de location jusqu’à Marciac.
- Avion
Hop ! Air France a deux vols par jour entre Paris Orly et Tarbes et cinq vols par jours entre Paris Orly et Pau.
Taxi ou voiture de location de Pau ou Tarbes à Marciac.
Se loger
- Hôtels
Les Comtes de Pardiac
Résidence Pierre et Vacances
- Chambres d’hôtes
La Baguenaude
Le Petit Château
La Maison aux 5 Sapins
Au Cassou
Chez Liselotte
Restaurants
L’Atelier
La Patite Auberge
Café Zik
La Péniche
Le Monde à l’Envers
Jazz in Marciac
Édition 2017 du 28 juillet au 15 août.
www.jazzinmarciac.com
Informations
- CDT du Gers
Tel : 0562059595
www.tourisme-gers.com
- Office de Tourisme de Marciac
Tel : 0562082660
www.marciactourisme.com
Figurant parmi les grands festivals de jazz de l’été, « Jazz in Marciac » est unique. Il se déroule en effet dans un village de 1 200 habitants situé au cœur du Gers, à l’écart de toute grande ville, de toute gare et de tout aéroport. Auch, la préfecture du département, est à 50 km, Tarbes à 40 km et Pau à 65 km. Malgré ce relatif isolement, 200 000 personnes viennent chaque année du monde entier assister à ce festival qui a lieu fin juillet - début août et s’étend sur environ deux semaines.


Marciac © T.Joly
 Grands noms du jazz
Lancé en 1977 et tout d’abord consacré au jazz traditionnel, il s’est peu à peu ouvert au blues, au rhythm’n’blues, à la soul music, au gospel, au latin jazz et au free jazz. Une évolution qui s’est faite pour répondre aux attentes d’un public toujours plus large. « Jazz in Marciac » a ainsi accueilli au fil des ans les plus grands noms du jazz tels que Lionel Hampton, Dizzy Gillespie, Sonny Rollins, Dee Dee Bridgewater, Herbie Hancock, Keith Jarrett, Wynton Marsalis, Gilberto Gil, Lucky Peterson, les Sensational Nightingales, Maceo Parker, Tito Puente, Ornette Coleman,… La plupart d’entre eux sont même venus plusieurs fois et certains sont devenus des habitués. En particulier le trompettiste américain Wynton Marsalis qui vient depuis 21 ans, anime des master class de jazz durant le festival et a été vu jouant au basket avec les enfants du village. Tous ces artistes, ainsi que le public, aiment l’ambiance détendue et bon enfant de ce festival ainsi que l’accueil chaleureux qui leur est réservé par Marciac. Un village qui, pendant deux semaines, vit entièrement au rythme du jazz.


Marciac © T.Joly
 Arcades médiévales
De nombreux habitants transforment leur demeure en chambre d’hôtes pour héberger les festivaliers et les musiciens. De jeunes groupes jouent dans les bars et les restaurants. Bordée de maisons anciennes et d’arcades médiévales, la place principale est occupée par un chapiteau géant où des groupes donnent des concerts gratuits en fin de matinée, l’après midi et la nuit dans le cadre du festival bis. Et tout autour des stands vendent des spécialités régionales et de l’artisanat. Des concerts de negro spirituals et de gospel sont donnés dans l’église qui possède un clocher de 87 m de haut, le plus grand du département. Dans les arènes, le public peut écouter du jazz traditionnel, de la salsa, du blues, des fanfares et parfois assister à des corridas. Enfin, le cœur du festival bat dans l'Astrada, la nouvelle salle de concert, et sur le terrain de rugby où un chapiteau géant de 6 000 places accueille chaque soir des concerts. C’est là que se produisent les musiciens et les groupes les plus connus.
Artistes et public peuvent aussi apprécier la gastronomie gersoise, son foie gras, ses confits et ses magrets de canard, ainsi que les vins de la région, le Madiran et le Saint-Mont.



Marciac © T.Joly
 Une nouvelle vigne
Proche de disparaître dans les années 60, la seconde appellation a été relancée par les Producteurs Plaimont, une coopérative qui a été le premier partenaire de « Jazz in Marciac ». Elle est toujours l’un des principaux et, à l’occasion du festival, elle organise des visites de sa cave de Plaisance, à 15 km de là. Des vignerons coiffés de bérets animent également des espaces dégustations situés sur la place du village et à côté du chapiteau principal. L’endroit parfait pour découvrir les vins rouges, blancs et rosés du vignoble de Saint-Mont qui couvre désormais 1 200 ha. Ils sont aussi disponibles dans tous les restaurants et les bars.
Les Producteurs Plaimont ont par ailleurs acheté en 1999, vingt hectares de friche sur la colline qui surplombe le lac de Marciac. Ils ont replanté six hectares de vigne qui avaient disparu dans les années 60-70 et 200 de ses rangs sont parrainés par des musiciens ayant joué au festival. Lionel Hampton est l’un d’entre et, un jour, il s’est vanté devant Jimmy Carter de posséder un vignoble dans le Gers.



Marciac © T.Joly
 Des activités toute l’année
Chaque année les spectateurs du festival sont également invités à devenir parrain d’un pied. Plus de 6 000 personnes l’ont déjà fait et en octobre, s’ils le souhaitent, ils peuvent venir les vendanger. C’est l’un des attraits de Marciac en dehors de la période du festival. Chaque mois entre octobre et juin, un concert de jazz est organisé avec à l’affiche des musiciens réputés. Ils sont couplés avec des stages de formation ouverts aux amateurs désireux de se perfectionner, pendant tout un week-end, sous la houlette de musiciens confirmés. Depuis 1993, le collège de Marciac a ouvert un atelier d'initiation à la Musique de Jazz qui va de la 6ème à la 3ème et les enfants qui le suivent ont l’opportunité de jouer en public dans le cadre de « Jazz in Marciac ». Il y a aussi un musée appelé « Les Territoires du Jazz » qui s’intéresse à l’histoire de cette musique. Enfin, il est possible de pratiquer divers sports nautiques sur le lac.

15 Avril 2017
Thierry Joly