Sainte Foy, paradis du hors-piste

© T. Joly
Située dans la vallée de la Tarentaise, Sainte-Foy possède des pistes pour skieurs confirmés et débutants ainsi qu’un choix d’itinéraires hors-pistes. Ayant de bons restaurants et des hébergements de charme, cette petite station au style traditionnel est un havre de paix pour les familles.

[ Pratique ]

Y aller
- Route
685 km depuis Paris par les autoroutes A6, A43 et A430 jusqu’à Albertville, puis la N98 jusqu’à Sainte-Foy Tarentaise.
- Train
TGV de Paris Gare de Lyon à Bourg Saint-Maurice. Le trajet dure 5 heures.
TGV de Paris Gare de Lyon à Chambéry et TER de Chambéry à Bourg Saint-Maurice. Le trajet dure de 5 h à 7 h.
Bus de Bourg Saint-Maurice à Sainte-Foy.
Hébergement
- Hôtels
Le Monal
Le Ruitor
Chalet Peak
- Chalets avec services
Première Neige
Venturi
- Résidences
CGH
MMV
Restaurants
Le Monal
Le Saint-Germain
La Maison à Colonnes
Chez Mérie, au Miroir
Chez Leon
Forfaits Remontées Mécaniques
Un jour : 31,50 €
Six jours : 170,40 €
Six jours dont 1 aux Arcs : 200,40 €
Informations et réservations
- Savoie – Mont Blanc
Tel : 0820007374
www.savoie-mont-blanc.com
- Office de Tourisme de Sainte-Foy
Tel : 0479069519
www.saintefoy-tarentaise.com
Si vous aimez la poudreuse et le ski hors piste, Sainte-Foy Tarentaise est la station de ski où vous devez aller. Relativement récente, elle n’a été créée qu’en 1990, elle s’est peu à peu développée et compte aujourd’hui 24 pistes. 4 noires dont 3 non damées mais sécurisées et balisées, 12 rouges dont 1 non damée et bosselée plus spécialement destinées aux
adeptes du freestyle, 6 bleues et 2 vertes qui serpentent à travers bois. Elles sont desservies par quatre télésièges modernes et rapides et il n’y a donc jamais de queues, même pendant les vacances scolaires. Les piétons peuvent emprunter l’un d’entre eux pour aller se promener ou déjeuner à Plan Bois, à une altitude de 1 770 m.



© T. Joly
 Vues sur la face italienne du Mont-Blanc
Étagé entre 1 550 m et 2 620 m d’altitude, le domaine skiable offre des tracés pour les skieurs de tous niveaux même dans sa partie supérieure appelé « Marquise ». Presque tous les vacanciers peuvent donc profiter des superbes panoramas visibles depuis les hauteurs dont de splendides vues sur la face italienne du Mont-Blanc. Les personnes aimant skier du matin au soir peuvent trouver le choix de pistes un peu limité s’ils séjournent plus d’un week-end. Mais les grands domaines skiables des stations de Val d’Isère, de Tignes et des Arcs sont très proches et tous facilement accessibles pour une journée.
Sainte-Foy a un autre atout dans sa manche avec un extraordinaire éventail d’itinéraires hors-piste. Des vastes champs de neige aux pentes douces parfaits pour les débutants ainsi que des couloirs étroits, des pentes vertigineuses, des virages en épingle et des sauts au-dessus de rochers permettant aux skieurs expérimentés de se tester.



© T. Joly
 Excellente neige
L’enneigement est par ailleurs excellent pendant tout l’hiver grâce à une exposition au nord-ouest, des sommets environnants qui forment une protection contre les vents et les glaciers du Mont Pourri et du Ruitor qui assurent des températures fraîches. La neige n’est donc pas soufflée, ne croûte pas et Sainte-Foy a une poudreuse d’excellente qualité jusqu’en mars, même meilleure que celle de Val d’Isère, pourtant une référence en la matière. C’est pour toutes ces raisons que les guides des grandes stations voisines viennent depuis longtemps faire du hors-piste à Sainte-Foy durant leur temps libre.
Cerise sur le gâteau, la plupart de ces itinéraires hors-piste sont aisément accessibles car beaucoup débutent près des remontées mécaniques ou au bord des pistes balisées. La seule approche véritablement difficile est la montée de 40 mn pour atteindre la Pointe Fogliettaz. Mais c’est le point de départ de l’itinéraire le plus renommé, une descente de 2 000 m de dénivelé partant de la Pointe de Fogliettaz et empruntant sa face Nord pour arriver aux hameaux du Crot et de Mazure.



© T. Joly
 Ski de randonnée et héliski
Une descente qui ne doit être faite qu’avec un guide et demande un bon niveau comme celles menant au Camp Filluel et au vallon de Mercuel. Par contre, il en existe des biens plus faciles partant du col de l’Aiguille vers le vallon du Clou, les hameaux du Monal et de l’Echaillon ou encore le village de Sainte-Foy. Ensuite, vous pouvez revenir dans la station en taxi ou en utilisant les navettes gratuites passant par le village et certains de ces hameaux.
Le haut du domaine skiable est également le point de départ de plusieurs circuits de ski de randonnée permettant d’atteindre des sommets de 3 000 m et 3 800m. Il est aussi possible de rejoindre les vallées italiennes de Valgrisenche et du Val d’Aoste qui sont juste de l’autre côté de la crête formant la frontière entre la France et l’Italie. De plus, l’héliski peut se pratiquer depuis la station voisine de La Rosière.
Les débutants ne sont pas oubliés non plus avec deux pistes vertes accessibles par des tapis roulants plus faciles à utiliser que les tire-fesses et qui plus est gratuits. Bien entendu, il y a dans la station une école de ski pour les enfants, le club Piou-Piou.



© T. Joly
 Faune abondante
Sainte-Foy est en outre un bon endroit pour la randonnée en raquette avec quatre itinéraires balisés à travers bois le plus intéressant étant celui appelé « Plan Bois » qui procure de belles vues sur le glacier du Mont Pourri. Il est aussi possible d’aller jusqu’au hameau du Monal classé monument historique pour ses chalets montagnards des 18e et 19e siècles. Si vous voulez explorer d’autres secteurs, les guides proposent des balades autour de la station ainsi qu’en haut du domaine, autour du col de l’Aiguille à 2 620 m d’altitude. La quasi-totalité du territoire de la station étant situé dans la zone périphérique du Parc National de la Vanoise, la faune est abondante et l’on aperçoit parfois des lièvres à couleur changeante, des renards, des chevreuils, des chamois ou des bouquetins. Si l’enneigement n’est pas trop important les raquettes ne sont même pas nécessaires pour aller dans les hameaux comme le Monal ou Planey.


© T. Joly
 Architecture traditionnelle
La vie nocturne calme à Sainte-Foy, mais il y quelques bons restaurants ainsi que des hébergements de charme cossus situés aux pieds des pistes, ce qui en fait une station parfaite pour les familles. De nombreux Britanniques y venant depuis longtemps, l’anglais est parlé partout, un plus pour les touristes non francophones. Un autre atout de Sainte-Foy est son architecture avec ses chalets construits avec pierres, bois et lauzes. Quelques bâtiments qui existaient avant la création de la station valent en outre le coup d’oeil. Les plus intéressants sont des maisons à colonnes dont les façades sont protégées des intempéries par une avancée du toit. L’une d’entre elles abrite un restaurant juste en bas des pistes. Originaire du Val d’Aoste, en Italie, ce type de maison a séduit les familles aisées de la région au 19e siècle mais elles sont aujourd’hui rarissimes dans les autres villages des Alpes françaises. Quelques autres sont visibles dans les hameaux voisins de Mazure et du Miroir. Comptant aussi une ravissante chapelle, des ruelles étroites et tortueuses et de nombreuses maisons anciennes, ce dernier est le plus beau et doit absolument être visité.

21 Novembre 2017
Thierry Joly 



[ Des logements pour tous les goûts ]


De l’appartement à 200 € la semaine au chalet de luxe à 10 000 € la nuit, Sainte-Foy offre des hébergements adaptés à toutes les bourses et toutes les envies. Les Britanniques étant nombreux à fréquenter la station, il y a une large offre de chalets avec services, un mode d’hébergement qu’ils apprécient. Sur ce créneau, la meilleure option est Première Neige qui propose des chalets et des appartements de charme confortables ainsi que quelques chambres du même standing dans un bâtiment de trois étages avec jacuzzi et restaurant panoramiques. Venturi a également un bon choix d’hébergements de ce type. Si vous préférez séjourner dans un hôtel, les deux meilleurs établissements sont le Ruitor, dans la station, et le Monal, dans le village, ce dernier possédant en outre un excellent restaurant. Il existe également des résidences MMV et CGH, la seconde ayant un spa ouvert à tout le monde. Enfin, si l’argent n’est pas un problème pour vous et que vous souhaitez passer un séjour d’exception avec votre famille ou des amis, pensez au Chalet Pélerin. Situé dans le ravissant hameau du Miroir, alliant décoration traditionnelle et équipements électronique dernier cri, ce luxueux chalet doté d’un sauna et d’une piscine peut accueillir une douzaine de personnes pour un coût de 10 000€ la nuit. Un prix qui comprend tous les services possibles et imaginables (transferts, moniteurs de ski, excursions, open bar,...).