Football cosmopolite à Paris

© T. Joly
Chaque semaine des footballeurs de toutes nationalités se retrouvent pour disputer un championnat opposant bars français et pubs étrangers de Paris. Née en 2002 cette compétition se développe et le niveau de jeu s’améliore au fil des ans.

[ Contacts ]

- Equipes participantes
Bombardier : 2 place du Panthéon, 75005 Paris
Coolin : 15 rue Clément, 75006 Paris
El Prado : 52 rue Saint Sébastien, 75011 Paris
Il Sole : 1 avenue Trudaine, 75009 Paris
La Tête à l’Envers : 7 avenue de Nogent, 94300 Vincennes
Lizard Lounge : 18 rue du Bourg Tibourg, 75004 Paris
Lush : 16 rue des Dames, 75017 Paris
Pure Malt : 4 rue Caron, 75004 Paris
Rush : 32 rue Saint Sébastien, 75011 Paris
The Great Canadian : 25 quai des Grands Augustins, 75006 Paris
- Tankards League
desmond.cooney@orange.fr
www.tankardsleague.com
Les matchs de football entre équipes de pubs anglo-saxons de Paris ne datent pas d’hier. Pendant longtemps plusieurs établissements se sont affrontés de manière ponctuelle lors de rencontres amicales mais néanmoins acharnées. La plupart se retrouvaient aussi à l’occasion du tournoi de football à 7 organisé chaque année par le Paris Gaëls.
Des rencontres qui sont devenues régulières à l’automne 2002 avec la naissance d’un véritable championnat : la Tankards League. « L’idée est venue autour d’un verre, lors d’une soirée entre plusieurs joueurs de ces équipes », se souvient, le principal architecte de cette création, Des Cooney, irlandais installé à Paris depuis 15 ans qui a successivement défendu les couleurs du Cricketer, du Pure Malt et de l’Auld Alliance.



© Des Cooney
 Joueurs du monde entier
Lors de cette première édition, sept équipes étaient engagées. Aujourd’hui elles sont dix et depuis 2004 une coupe a été ajoutée. Elle se dispute au printemps, une fois le championnat terminé. Autre évolution, les rencontres sont désormais dirigées par un arbitre officiel. Dans le même temps, la compétition s’est internationalisée avec l’arrivée de pubs italiens, espagnols et français. Mais l’éventail des nationalités représentées parmi les joueurs va bien au-delà. Slovaques, Colombiens, Américains, Argentins, Africains,…. Certains dimanches, il arrive que les cinq continents ou presque se retrouvent sur les terrains de la plaine de Mortemart, dans le bois de Vincennes, là où se déroule la compétition. Une tour de Babel footbalistique qui ne gène en rien la compréhension entre coéquipiers. Pour preuve, le niveau du jeu pratiqué, qui ne cesse de s’améliorer au fil des ans. « Il y a de l’engagement, du rythme et les matchs sont riches en émotions comme en retournements de situation », se félicite Des Cooney.


© T.Joly
 A qui le titre cette année ?..
De fait, plus d’une formation disputant les championnats de la Fédération Française de Football rencontrerait des soucis pour battre les équipes de la Tankards League. Une tendance confirmée par les premiers matchs de la saison 2009-2010 qui sont plus serrés que jamais.
Dans ces conditions il est difficile de pronostiquer qui remportera cette nouvelle édition. Le Great Canadian peut toutefois apparaître comme un favori logique et l’équipe à battre. L’an dernier, l’équipe a terminé à la seconde place après une impressionnante série de victoires dans la seconde partie de la compétition et a gagné la Coupe. Vainqueur l’an dernier, El Prado est décimé par les blessures et les départs et connaît un début de saison difficile mais peut encore être proche de la tête grâce à un jeu offensif spectaculaire et efficace.
Derrière ce duo plusieurs équipes sont en embuscade. Le Lizard Lounge, un nouveau venu, a été bâti par d’anciens joueurs du Pure Malt et s’annonce comme un prétendant sérieux au regard des premiers matchs. Après deux saisons décevantes, le Bombardier a recruté quelques joueurs auparavant au Stollys et semble plus fort que jamais.



© El Prado
 Beaucoup de prétendants
Seule équipe à avoir remporté la League deux fois, vainqueur de la Coupe à quatre reprises et ayant réalisé deux doublés, le Coolin sera comme toujours un concurrent redoutable. Seule autre équipe à avoir réalisée le doublé, en 2005, le Lush en est un autre car il fait toujours preuve d’un fighting spirit et d’une solidité légendaires. Vainqueur du championnat en 2008 et disposant de joueurs expérimentés et habitués à jouer ensemble le pub italien Il Sole pourrait également être proche du haut du classement s’il parvient à étoffer un effectif un peu juste en nombre. Et aussi bien la Tête à l’Envers, anciennement Abribus, que le Pure Malt ne doivent pas être sous estimés. Seul le Rush semble hors du coup.
Cependant la saison est longue et beaucoup de choses peuvent arriver. Durant sa courte histoire la Tankards League a déjà connu des fins de championnats à suspense et des matchs d’anthologie. En 2005 le Lush a arraché le titre lors de la dernière journée en préservant le match nul contre le Auld Alliance sur un terrain recouvert par 10 cm de neige. En janvier 2009, le Auld Alliance et El Prado ont joué un match dans les mêmes conditions conclut par une étroite victoire des écossais.



© Tankards League
 Des derbys disputés
D’autres face à face sont par ailleurs devenus de vrais derbys. En premier lieu les oppositions entre le Lush et le Bombardier, deux pubs qui s’affrontent depuis le lancement de la Tankards League. Plus récemment entre le Coolin et ses plus dangereux rivaux des dernières années : El Prado et Il Sole.
Durant ces rencontres les ballons sont encore plus âprement disputés qu’à l’ordinaire tandis qu’hors jeux et fautes réelles ou supposées font l’objet de discussions passionnées. Cependant, quelles que soient la tension et l’envie de gagner, dans la Tankards League les mouvements d’énervements sont rares et les mauvais gestes inconnus. Tout se déroule dans un excellent état d’esprit et la convivialité reprend ses droits à la fin des 90 minutes. Avec comme point d’orgue, le retour plus ou moins triomphal au pub et les pintes de bière qui s’en suivent. Une troisième mi-temps qui dure souvent bien plus longtemps que le match lui-même, surtout les jours de victoire.


03 Novembre 2010
Pascal Lefeuvre 



[ Palmarès ]

- Championnat
(Texte) 2003 : Bowler
2004 : Auld Alliance
2005 : Lush
2006 : Frog Pubs
2007 : Coolin
2008 : Il Sole
2009 : Coolin
2010 : El Prado
- Coupe
2004 : Frog Pubs
2005 : Lush
2006 : Coolin
2007 : Coolin
2008 : Coolin
2009 : Coolin
2010 : The Great Canadian