Domination roumaine

©T. Joly
Dix-huit équipes composée de Français et d’expatriés de tous pays ont participé au tournoi de football en salle de l’AMISCA. Au terme de matchs très disputés la finale s’est jouée entre deux équipes roumaines et a consacré la ville de Certeze.

[ Contacts ]

- Equipes engagées
Belgique
Cameroun
Certeze
Ciociari
Colombie
Cuba
Inde
Italie
Kazakhstan
Licra
Paris
Pologne
Rafale
Roumanie
Sénégal
Servette
Slovaquie
Unesco

- Renseignements
AMISCA
Alain Jung
11 Quai François Mauriac, 75013 Paris
Tel : 0637512746
amiscal@laposte.net
Le tournoi de football en salle organisée par l’AMISCA (Amicale Sportive et Culturelle des Ambassades) est désormais un classique du calendrier sportif des expatriés de Paris. Sa 9e édition s’est déroulée le 2 mars au stade Pierre de Coubertin et a réuni 18 équipes représentant des pays, des villes françaises ou étrangères et des associations.


© T.Joly
Parmi elles, quelques-unes y participaient pour la 1ere fois tel la Slovaquie, le Kazakhstan et la Licra (Ligue contre le racisme et l’antisémitisme).
Composées de six joueurs, dont un gardien, ces équipes ont commencé à s’affronter à 9 heures du matin dans des matchs de 12 minutes. Une durée qui peut sembler courte, mais l’intensité et le rythme de jeu sont plus élevés en salle qu’en plein air. Les arrêts de jeu sont rares et brefs. Le ballon va vite d’un but à l’autre.
Dans un premier temps, les équipes ont été divisées en groupes de 4 ou 5 pour des mini championnats destinés à déterminer les 8e de finale. Avec seulement deux équipes éliminées durant ce premier tour, la matinée a avant tout été pour les joueurs l’occasion de s ‘amuser, de prendre leurs repères sur le terrain, d’apprendre à jouer entre eux et de jauger les forces et faiblesses des futurs adversaires.



© T.Joly
 Des matchs serrés
Après la pause déjeuner est arrivé l’heure des choses sérieuses avec les 8e de finale et le début des éliminations directes. Avec déjà des chocs à l’affiche tels Cameroun – Sénégal et Ciociari – Colombie. Ce qui a réveillé les spectateurs et fait monter l’ambiance dans les tribunes. Quant aux matchs, ils sont devenus plus tendus, plus acharnés qui ont parfois conduit à quelques mouvements d’énervement. Mais, grâce aux réactions rapides des arbitres et à leur savoir faire tout à continué à se dérouler dans un bon esprit et dans la convivialité.
Hormis Ciociari et le Cameroun, tous les favoris se sont retrouvés en quart de finale ainsi que la Slovaquie. Une belle performance pour une première participation mais, ensuite, elle n’a pu franchir l’obstacle du Sénégal pour atteindre les demi-finales.



© T.Joly
Un dernier carré qu’ont également atteint l’Unesco, après un match très serré contre la Colombie, la Roumanie, et Certeze, une ville de ce pays. Deux équipes qui ont développé un jeu similaire, très rapide devant et très solide derrière avec de bons gardiens.
Cette combinaison de forces s’est de nouveau avérée déterminante en demi-finales. Ayant rapidement mené au score contre les très techniques joueurs du Sénégal, Certeze a ensuite laissé venir son adversaire pour opérer en contre attaque et finalement inscrire un second but peu avant le coup de sifflet final. Opposée à la très expérimentée et très tactique équipe de l’Unesco, la Roumanie a eu plus de mal. Dans un match très équilibré, les occasions franches de but ont été rares et c’est un peu sur un coup de dés qu’elle a marqué. Jusque là plutôt attentiste et prudente, la formation de l’Unesco s’est alors rué à l’attaque mais n’a pu revenir au score, manquant l’égalisation d’un cheveux.



© T.Joly
 Un match fou
C’est donc une finale 100 % roumaine qui, en fin d’après-midi, a conclu le tournoi. Un match complètement fou où les deux équipes ont joué l’attaque et qui s’est achevé sur un score de 6 à 4 pour Certeze. Après avoir marqué très vite à trois reprises, la ville roumaine semblait devoir gagner facilement, mais la Roumanie est revenu à un but, puis chaque équipe a marqué à tour de rôle gardant le suspens entier jusqu’à la fin.
Quant à la 3e place, elle est revenu à l’Unesco qui a disposé du Sénégal à l’issu d’un match plus classique avec peu d’espaces pour les attaquants.
Comme d’habitude la journée s’est terminée par la remise des trophées aux vainqueurs et un pot rassemblant joueurs, spectateurs et arbitres. Certains pourraient se retrouver avant l’année prochaine car l’AMISCA organisera en juin un tournoi opposant des équipes des Nations qualifiées pour l’Euro 2008.


14 Mars 2008
Thierry Joly 



[ Résultats  ]

– Quarts de finale
Sénégal – Slovaquie : 4-0
Certeze – Inde : 2-0
Unesco – Colombie : 1-0
Roumanie – Italie : 4-1
- Demi-finales
Certeze – Sénégal : 2-0
Roumanie – Unesco : 1-0
- Petite finale
Unesco – Sénégal : 2-1
- Finale
Certeze – Roumanie : 6-4